Vidéo – Articuler comme les Bopers

Vidéo – Articuler comme les Bopers

Ariculation jazz saxophone

Dans cette nouvelle vidéo, je vous partage une superbe articulation pour le phrasé jazz-bebop Cette technique d’articulation au saxophone va vous permettre d’accentuer le relief de vos phrases musicales. On me demande souvent comme je fais pour articuler de la sorte et phraser sur le bebop, je vous donne un de mes secrets !

L’importance de l’articulation

La manière d’articuler une phrase dans l’improvisation tient une place importante. L’articulation va vous permettre de donner du relief et de l’importance à vos phrases. En plus de cela, l’articulation vous oblige à penser rythmiquement vos phrases. En fonction du rythme choisi, l’articulation ne sera pas la même et le sens de la phrase non plus. De plus, la façon d’attaquer une note au saxophone va déterminer en grande partie le timbre et le son de celle-ci, encore plus dans le phrasé jazz.

———————————–>>>>>>>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres saxophonistes à progresser ! 🙂

Comment l’exécuter

Il existe un nombre incalculable de façons d’articuler en musique et la technique d’articulation au saxophone dont je vais vous parler est un peu particulière.

Le principe est simple à comprendre. Néanmoins, cela peut être plus difficile à exécuter.

Il faut réussir à mettre la langue sur l’anche sans qu’elle ne s’arrête de vibrer. Cette technique permet de créer un voile sur le son. En alternant ce “voile” et le son neutre, vous pourrez alors accentuer le relief de la phrase.

Il est important d’y aller tranquillement et de pouvoir le faire sur des notes longues d’abord. Travaillez sur les notes tenues en cherchant à mettre la bonne pression avec votre langue sur l’anche. Attention, cela ne se joue à rien ! Une micro pression suffit et il est très facile d’en mettre trop. Bien exécuté, cela devrait vous donner une sensation de “chatouille” sur la langue. Quand la langue va entrer en contact avec l’anche il va falloir compenser avec plus de pression d’air.  En effet, la vibration va avoir tendance à disparaître, il faut donc l’entretenir le plus possible.

Sur quoi s’entrainer

Une fois que vous avez compris comment faire, vous pouvez passer à des exercices plus compliqués.  Je pense que les gammes sont un palier indispensable à franchir. D’abord les gammes conjointes puis sur des gammes en intervalle de tierce, de quarte, de quinte etc…

Les thèmes bebop

Puis, vous pouvez l’essayer sur des thèmes bebop que vous connaissez. Si vous n’en connaissez aucun, c’est la parfaite occasion pour vous y mettre ! N’hésitez pas à apprendre des mélodies comme :

  • Donna Lee
  • Blues for Alice
  • Confirmation
  • Bouncing with Bud
  • Joy Spring
  • Trinkle Tinkle ( hardcore mais tellement bon :-))
  • Lennie’s Pennies
  • Subconscious Lee

———————————–>>>>>>>>>>>> Dites-moi dans les commentaires votre thème bebop préféré !

Pour vous procurer les morceaux écrits par Charlie Parker ainsi que tous ses solos, cliquez sur l’image !

N’hésitez pas à travailler cette articulation sur vos clichés favoris également et l’incorporer à vos solos.

La vidéo

 

———————————–>>>>>>>>>>>> Dites-moi dans les commentaires si vous connaissez le nom de cette articulation 😉

 

Transcription texte de la vidéo

 

Aujourd’hui, on va parler d’articulation au saxophone.

Je voudrais vous parler d’une technique que j’utilise beaucoup, mais dont je ne connais pas le nom.

Cela doit vous paraître étrange, mais j’ai entendu ça chez les “bopers” c’est-à-dire les musiciens qui jouent du bebop.

Les saxophonistes Alto comme Canonball Adderley et Charlie Parker utilisent cette technique.

Elle est également utilisée par quelques Ténors aussi comme Sonny Stitt et plein d’autres.

C’est une technique qui consiste à mettre la langue en contact avec l’anche pendant qu’on joue.

Il ne faut pas appuyer trop fort car si on appuie trop fort la langue sur l’anche, la vibration se coupe et il n’y a plus de son. Mais si on la met juste comme il faut, ça va créer un voile avec lequel on va pouvoir s’amuser à accentuer les phrases.

 

Et Maintenant je vais mettre en contact ma langue avec l’anche pendant que je souffle.

Cela marche super bien pour phraser surtout dans les grandes lignes de bebop.

Si je joue un thème comme Donna Lee de Charlie Parker, qui est une ligne de bebop très connue et qu’il faut connaître, je vais le faire lentement pour que vous puissiez entendre quand je mets ma langue ou non.

Évidemment, jouer lentement comme ça n’a pas vraiment de sens car cette articulation est faite pour être jouer vite, et ça donne beaucoup de relief aux phrases.

 

Comment travailler l’articulation au saxophone ?

La première chose à faire est simplement de s’entraîner sur une note tenue, à trouver la sensation, la pression nécessaire à mettre sur l’anche pour qu’elle continue à vibrer, et qu’elle ne s’arrête pas.

Donc, vous devez sentir un petit chatouillis sur la langue.

Il faut compenser avec pas mal de pression d’air puisque, vu qu’on va mettre un obstacle sur la vibration de l’anche, on va avoir tendance à vouloir s’arrêter.

 

Donc, il faut vraiment compenser avec un “sssssssss” c’est-à-dire une pression d’air constante et plus importante que si on jouait une note normale.

Ensuite vous pouvez travailler ça sur des gammes, par exemple, les fameuses gammes arpèges ou des mélodies comme j’ai fait.

La gamme, c’est bien pour commencer.

Et puis, on va faire par exemple une note normale, une note voilée.

Voilà, on peut faire toutes les combinaisons possibles, et pourquoi pas sur des arpèges.

Voilà pour cette technique d’articulation.

Je la trouve super cool et surtout je répète que quand on joue vite, ça va absolument sauver la mise à partir d’un moment où ça va être dur d’articuler, et même parfois d’accentuer.

L’effet de voiler ou non va déjà créer l’accentuation dans la phrase si on joue des morceaux ultra rapides.

Je n’utilise que ça, et peu importe ce que je joue et quand je veux relâcher mon soufflé  pour accentuer le phénomène.

Donc, j’espère que cette technique vous sera utile.

N’hésitez pas à la travailler, surtout faites-le lentement et dite-moi le nom si vous connaissez le nom de cette technique, parce que j’aimerais bien le savoir.

En complément de cette vidéo, vous êtes libre de télécharger le livret du blog SaxophonistePro.com qui s’intitule “Ma méthode simple et efficace pour apprendre n’importe quel morceau”.

Abonnez-vous à la chaîne en cliquant sur le petit bouton, et si vous avez aimé cette vidéo, vous pouvez mettre un petit pouce bleu, et la partager bien évidemment.

Je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    36
    Partages
  •   
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Laisser un commentaire

​Recevez gratuitement ​le​ livret : "Ma méthode simple et efficace pour apprendre n'importe quel morceau "

%d blogueurs aiment cette page :