Comment accorder son saxophone

Comment accorder son saxophone

comment accorder son saxophone

Vous avez parfois la sensation que vous sonnez faux ? Qu’il est difficile de rentrer en harmonie avec les autres musiciens ? Dans ce cas, vous avez probablement un problème d’accord. Dans cet article, je vous livre comment accorder son saxophone et pourquoi accorder son saxophone.

 

Pourquoi accorder son saxophone ?

La notion de justesse

En musique, la justesse représente la précision de hauteur des sons par rapport à un système d’accord donné. Dit comme cela, ce mot paraît bien barbare. En réalité, la justesse est une notion toute relative qui consiste à « harmoniser » les notes que l’on joue avec celles des autres. Pour vous donner une image plus claire, si nous sommes 4 saxophonistes à jouer la même note au même moment, il faudra que les 4 sons produits se trouvent précisément à la même hauteur pour qu’ils sonnent juste.

Mais tout cela n’est que de la théorie. Les accordeurs de piano le savent très bien, une justesse parfaite de chaque note par rapport à un point de référence amène l’instrument à être fade, inerte, sans vie intérieure. Il en va de même pour le saxophone ainsi que tous les autres instruments de musique.

Je tiens à insister sur le fait que la justesse soit une notion relative. Vous pourrez en faire vous-même l’expérience. Admettons que vous jouiez une partition pour 4 saxophones ténor et que vous vous soyez accordé sur le même point de référence (ce qu’il faut faire par ailleurs). Pensez-vous que quand les 4 saxophonistes joueront la même note, ils seront parfaitement justes ? Je vous le donne en mille : NON ! Il se peut très bien que vos anches ne réagissent pas de façon identique, que vos saxophones soient différents les uns des autres ou encore que l’instrument de l’un ne soit pas à la même température que celui de l’autre… autant de variables à prendre en compte en matière de justesse.

———————————–>>>>>>>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres saxophonistes à progresser ! 🙂

Les registres du saxophone

Vous vous serrez peut-être rendu compte que si l’on accorde son saxophone sur un point de référence donné, toutes les notes ne sont pas parfaitement juste. Cela vient du fait que les registres du saxophone sont inégaux. Pour faire simple, les notes de la main gauche (do#, do, si, sib, la, sol#, sol) sont trop basses et les notes de la main droite (fa#, fa, mi, mib, ré) sont souvent trop hautes. Bien que des progrès ont été apportés au fur et à mesure des années, le problème persiste.  Encore une variable supplémentaire à prendre en compte lors de l’accord de l’instrument.

Le savoir vivre ensemble

Accorder son saxophone représente pour moi le savoir-vivre ensemble. L’accord doit être un compromis. Un moyen de trouver sa place au sein d’un ensemble. Si je m’accorde un poil plus haut que les autres, ma voix sera mieux entendue (c’est d’ailleurs en grande partie pour cela que le diapason n’arrête pas de monter. L’ego des musiciens…). À l’inverse, si je m’accorde un poil plus bas, elle sera plus terne. Cette responsabilité vous incombe, à vous de faire le bon choix. Posez-vous bien la question : suis-je prêt à faire l’effort de compromission afin d’élever l’ensemble ? C’est vous qui voyez comme dirait l’autre.

Les problèmes d’embouchure

Il se peut qu’inconsciemment vous corrigiez les notes qui ne soient pas justes et c’est très bien. De toute façon, si vous lisez cet article, vous jouez très probablement du saxophone et vous n’avez donc pas le choix. Parce que, oui, un saxophone est faux par nature (ce qui lui donne un charme inégalé). Toutefois, faites quand même attention à ne pas trop corriger. La souplesse d’embouchure c’est bien, mais l’excès n’est jamais bon. Il se pourrait que sans le savoir vous sabotiez vous-même la stabilité d’embouchure qui a mis tellement de temps à arriver. Encore une histoire de compromis me direz-vous…

———————————–>>>>>>>>>>>> Dites-moi dans les commentaires si cet article vous a plu 😉

Comment accorder son saxophone avec un accordeur

L’accordeur

accorder son saxophoneL’accordeur est un appareil électronique vous permettant d’accorder votre instrument par rapport à une note de référence. Il en existe sous forme physique et maintenant sous forme digitale (application sur smartphones). Peu importe celui que vous choisirez, ils feront le  même boulot (à part peut-être ceux utilisés par les facteurs d’instruments qui vous coûteront plusieurs milliers d’euros).
J’utilise personnellement l’application Cleartune, qui fonctionne parfaitement. De plus, vous pourrez l’acquérir pour une somme modique ! Si vous préférez les objets physiques, je vous conseille l’accordeur Korg CA-50 qui fera très bien le travail.

La seule notion à connaître

Afin de pouvoir accorder son saxophone, il n’y a qu’une seule notion à connaître. Il s’agit d’une notion de physique élémentaire : plus le tube est long, plus la note sera grave (basse) et plus le tube est court, plus la note sera aiguë (haute). Autrement dit, si ma note est trop haute je dois rallonger le tube et si elle est trop basse je dois le raccourcir. Simple comme bonjour !

En pratique

Puisque le saxophone est un instrument aux registres inégaux, je vous conseille de vous accorder sur plusieurs notes. Tout d’abord une note de la main droite. Un saxophoniste alto utilisera généralement le Fa# (qui représente le La pour le piano ). Pour savoir si la note est juste ou non, il suffit simplement de regarder ou se trouve l’aiguille de l’accordeur . Si elle est trop basse (vers la gauche), poussez le bec sur le liège et si elle est trop haute ( vers la droite), tirez le bec sur le liège,  Vérifiez maintenant que la main gauche ne soit pas trop basse. Regardez donc la justesse du do ou du si. Il se peut que l’écart soit assez conséquent, soyez vigilant et encore une fois : trouvez le bon compromis.

Si vous jouez du saxophone ténor, la tache peut se révéler plus délicate. Je m’explique.

On vous demandera souvent de vous accorder sur un Do ou un Si. Ce qui paraît logique puisque ces notes représentent les points de références les plus utilisés : le La et le Sib pour le piano. Certes, mais n’oubliez pas que ces notes sont des notes naturellement basses sur le saxophone ! On vous demandera également de vous accorder sur un Do aigu. Même combat : c’est une note qui peut se révéler être très haute sur certains modèles de saxophone ! Attention ! N’oubliez jamais de vérifier la justesse globale de la main droite.

Comment s’accorder sans accordeur

Au sein d’un orchestre, vous n’aurez pas besoin d’accordeur. Il vous faudra prendre la hauteur de référence sur un autre instrument.
Dans les orchestres symphoniques (si vous faites partie des rares saxophonistes privilégiés à y avoir accès), vous vous accorderez sur le La du Hautbois, considéré comme l’instrument le plus juste de l’orchestre.
Il en sera de même au sein de l’orchestre d’harmonie. Si toutefois  vous avez la chance d’avoir un Hautboïste avec vous (ils se font malheureusement de plus en plus rares…).
Si vous jouez en big band, dans une petite formation de jazz, ou dans une formation de musique de chambre, il vous faudra vous calquer sur le La du piano. Le piano est seul instrument de l’orchestre qui ne pourra pas changer son accord. Ça sera lui le chef un point c’est tout ! 🙂

———————————–>>>>>>>>>>>> Dites-moi dans les commentaires de quelle manière vous accordez votre saxophone. Cela aidera d’autres saxophonistes à progresser !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Laisser un commentaire

​Recevez gratuitement ​le​ livret : "Ma méthode simple et efficace pour apprendre n'importe quel morceau "

%d blogueurs aiment cette page :