Souffler Dans Un Saxophone : Simple comme bonjour !

Souffler Dans Un Saxophone : Simple comme bonjour !

souffler dans un saxophone

Bravo ! Vous avez pris la décision d’apprendre à jouer du saxophone. Quelle magnifique idée ! Mais maintenant, il va falloir apprendre comment souffler dans un saxophone. Grâce à ces quelques astuces infaillibles, vous n’aurez aucun problème à sortir vos premiers sons. Vous allez voir que souffler dans un saxophone n’aura jamais été aussi simple, simple comme bonjour.

La respiration, votre principal allié

Avant de commencer, je voudrais tout de suite briser une fausse croyance : il ne faut pas le souffle d’Éole pour jouer du saxophone ! Il faudra certes un peu d’engagements physique, mais comparé à d’autres instruments à vent, ce n’est rien. Peanuts. Qui que vous soyez, où que vous soyez, vous en avez les capacités. Je vous en pris, enlevez cette stupide croyance de votre esprit et allez de l’avant. Cela ne doit en aucun cas vous faire hésiter, asthmatique ou non ;-).

Qui dit souffler, dit respirer. Cela semble évident dit comme cela, mais croyez-moi sur parole : ce n’est pas limpide pour tout le monde. Respirer correctement c’est s’alimenter  en carburant. Pas de carburant (l’air inspiré dans les poumons), pas de son, c’est aussi simple que cela.

Comment respirer convenablement ?

La technique la plus efficace est la respiration abdominale, appelée aussi respiration diaphragmatique. Non, vous ne respirerez pas avec votre abdomen (encore une fausse croyance) ! Vous respirerez bel et bien avec votre système respiratoire et l’air se stockera dans vos poumons. La seule différence va être de contracter le diaphragme en gonflant le ventre pendant la phase d’inspiration.  C’est en réalité ce que vous faites un nombre incalculable de fois dans votre vie.

Faites donc l’exercice suivant : allongez-vous sur le dos une main au niveau du nombril. Que se passe-t-il ? Eh oui, votre main bouge grâce aux mouvements de l’abdomen.  Pour souffler dans un saxophone, cette technique sera simplement exagérée. L’abdomen devra donc se dilaté le plus possible et le diaphragme devra également se contracter au maximum.

Le schéma si dessous représente les trois éléments clés de la respiration abdominale : les poumons, le diaphragme et le ventre.

———————————–>>>>>>>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres saxophonistes à progresser ! 🙂

 

souffler dans un saxophone

L’expiration

Maintenant que vous avez compris les mécanismes de l’inspiration, il va falloir expirer l’air de la manière la plus efficace possible. L’erreur la plus répandue est de ne pas expirer de façon efficiente. L’air part de tous les côtés et l’essentiel n’est pas exploité. Si l’expiration est exécutée correctement le son doit sortir sans aucun effort ou presque. La Vitesse de l’air joue un rôle prépondérant dans la qualité du son du saxophoniste. Si vous ne soufflez pas dans le saxophone de façon continue avec la bonne vitesse d’air, le son ne vous satisfera pas.

Afin de comprendre le phénomène de vitesse d’air, faites l’exercice suivant avant chacune de vos séances de travail :

Prenez une feuille de papier et tenez là contre un mur en face de votre bouche. Maintenant, soufflez en dégonflant votre abdomen tout en contractant la ceinture abdominale puis lâchez la feuille de papier. Si la feuille reste collée au mur pendant que vous soufflez, la vitesse d’air est suffisante. Si ce n’est pas le cas, vous ne soufflez pas assez fort. Il faudra donc rétrécir le trou formé par les lèvres et mettre plus de vitesse d’air.

Souffler dans le saxophone

Ça y est, vous pouvez enfin prendre votre saxophone pour souffler dedans. Il va simplement falloir mettre en pratique les exercices précédents sur le saxophone. Mais avant toutes choses, assurez-vous d’avoir un saxophone en bon état de fonctionnement (surtout si vous débutez). Prenez également soin d’avoir une embouchure bien placée, ferme (mais pas crispée) et étanche (pour que le souffle soit bien dirigé dans l’instrument, sans fuites sur les côtés). Si vous vous posez des questions à ce sujet : cliquez ici pour lire mon article sur l’embouchure.
Au départ, il est important de solidifier l’embouchure en s’exerçant sur des notes longues, sans se précipiter. Le développement du son prend des années. Il faut juste en être conscient et l’accepter comme tel. Rien ne viendra du jour au lendemain, la musique est une discipline qui demande beaucoup de patience.

 

Avoir un beau son au saxophone

Je vous invite ici a consulter l’article ainsi que la vidéo suivante : Comment avoir un beau son au saxophone. Je vous donne dans cette vidéo mes meilleures astuces afin de vous rapprocher le plus possible du son de vos rêves.

———————————–>>>>>>>>>>>> Dites-moi dans les commentaires si cet article vous a plu 😉

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse

  1. fomalhaut dit :

    Sur l’inspiration le diaphragme s’abaisse, la flèche doit être dirigée vers le bas et non vers le haut. 🙂

Laisser un commentaire

​Recevez gratuitement ​le​ livret : "Ma méthode simple et efficace pour apprendre n'importe quel morceau "

%d blogueurs aiment cette page :