Je joue pour vous Moanin’ des Jazz Messengers

Je joue pour vous 0 Comments

Plutôt qu’un article sur le saxophone, je vais aujourd’hui jouer pour vous.

Moanin’

Les Jazz Messengers:

J’ai choisi en cette rentrée de septembre un morceau composé par Bobby Timmons : Moanin’. Ce morceau fut le morceau phare du légendaire groupe de jazz « Art Blackey & the Jazz Messengers » plus communément appelé « The Messengers ».
Ce groupe créé en 1953 par le batteur Art Blackey et le pianiste Horace Silver fut l’emblème du jazz « Churchy ». Un Jazz rempli de blues et de gospel.  Les « Messengers » ont vu passer dans leurs rangs les meilleurs jeunes musiciens de jazz jusqu’en 1990 à l’arrêt du groupe. Ils y sont tous passés, toutes les générations, de Wayne Shorter à Wynton Marsalis. La liste est absolument incroyable, sans compter tous les autres talents n’ayant pas eu la chance de figurer sur les albums du groupe.

Les « Jazz Messengers » ont fait rêver des générations entières de musiciens aux quatre coins de la planète. Ils continuent de le faire encore aujourd’hui.

 

Le morceau:

Comme vous pourrez l’entendre, la mélodie n’utilise que le mode du blues (la gamme pentatonique mineure). Il n’y a pas besoin de plus de notes pour faire une mélodie qui fonctionne ! Cette mélodie respire les églises noires américaines à plein nez.

Les réponses du groupe à la mélodie sont aussi inspirées des « preachers chords » utilisés dans les églises Baptiste des États Unis : les enchaînements du IVème et du Ier degré dans les A et la descente d’accords dans les B. La composition est faite d’une forme très standard dans le jazz : la forme AABA.

 

L’improvisation:

Il y a énormément de manières d’improviser sur ce genre de morceaux. Cependant, pour moi, l’essentiel et de faire sonner le blues. Non seulement par respect pour ceux qui ont souffert et joué cette musique, mais aussi pour donner un vrai sens à l’improvisation. Le thème (la mélodie) est entièrement écrit avec le mode du blues, donc il est logique de l’utiliser dans l’improvisation, surtout dans les parties A. Dans les parties B, il est plus facile de s’en écarter, car l’harmonie est un peu plus ouverte à ce moment. Vous pourrez m’entendre m’amuser avec les II V I à la manière d’un « boppeur » parfois. J’utilise tantôt des bouts de solo de Lee Morgan, tantôt la gamme blues ou d’autres concepts se référant encore et toujours à cette merveilleuse musique.

Le podcast:

Voici donc ma version de Moanin’, morceau composé par Bobby Timmons et interpreté par le groupe: Art Blackey & the Jazz Messengers.

 

N’oubliez pas d’écouter la version originale ici!

Donnez-moi vos suggestions de morceaux en commentaire de l’article ! Si cela vous a, plus n’hésitez pas à le partager sur toutes les plateformes de média sociaux.

Pour toutes questions concernant le blog, mon jeu au saxophone ou quoi que se soit d’autre,Cliquez ici!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages
  •   
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire