Les intervalles

Théorie musicale 2 Comments

Connaître les intervalles est essentiel pour apprendre à jouer de la musique. Une mélodie ou un accord est composé uniquement de successions ou de superpositions d’intervalles ! Savoir les nommer, les entendre et les chanter constitue la base de l’apprentissage de la musique.

Je vais dans cet article, vous expliquer ce qu’est un intervalle et vous montrer les différents intervalles utilisés en musique.

Mais la théorie est une chose, connaître la définition d’un intervalle par cœur ne vous sera d’aucune utilité si vous n’éduquez pas votre oreille à les reconnaître. C’est pourquoi je vous donnerai quelques pistes de travail, afin que cet article ne soit pas que de la simple théorie.

 

Un intervalle, qu’est-ce que c’est?

 

échelle

Un intervalle, c’est tout simplement la distance qui sépare deux notes de musique. Il peut être mélodique (distance qui sépare deux notes dans une mélodie) ou harmonique (distance entre deux notes jouées en même temps).

Chaque intervalle porte un nom.

L’intervalle entre deux notes conjointes s’appelle une seconde (2nd), puis si on écarte l’intervalle d’une note, il devient une tierce (3ce), puis une quarte (4te), une quinte (5te), une sixte (6xte), une septième (7ème), une octave (8ve), une neuvième (9ème), et ainsi de suite jusqu’à la treizième. La quatorzième étant la même note deux octaves plus haut.

De quoi est composé un intervalle?

Un intervalle est composé de tons et de demi-tons. De fait, le plus petit intervalle ne sera composé que d’un demi-ton.

En fonction du nombre de tons et demi-tons qu’il comprend, l’intervalle aura une qualification particulière. C’est-à-dire qu’il sera qualifié de majeur, mineur, juste ou encore augmenté ou diminué.

 

tableau des différents intervalles

 

 

 

Comme vous pouvez le voir sur ce tableau, certains intervalles ne sont jamais qualifiés de « juste », c’est le cas pour les 2nd, 3ce, 6xte, 7ème, et d’autres ne sont jamais majeur ou mineur (4te, 5te, 8ve).

Dans le tableau ci-dessous sont répertoriés tous les intervalles de la seconde à l’octave.

 

Au-delà de l’octave, les intervalles auront la même qualification que leur contraction. Exemple l’intervalle do grave – ré aiguë est une 9ème, elle sera majeure tout comme do-ré est une seconde majeure.

 

 

Les intervalles à quoi ça sert?

 

Si vous avez  l’oreille absolue, c’est-à dire- que vous avez la capacité à associer n’importe quel son à une note de musique, la compréhension des intervalles ne vous sera probablement d’aucune utilité, hormis sa compréhension théorique. Par contre, si comme l’immense majorité des musiciens vous ne  l’avez pas, alors les intervalles vont être votre principal atout pour votre oreille musicale.

On m’a très souvent posé la question : “mais comment je fais pour jouer telle ou telle phrase?”, “comment je fais pour relever tel ou tel solo?“, ou encore “je n’arrive pas à retrouver les notes de ce morceau! Comment faire?”. Et bien la meilleure solution est d’entraîner votre oreille à reconnaître les intervalles! Cette discipline est appelée “ear training” , l’entraînement de l’oreille en français.

L’ear training a était pour moi révélateur! Tout a changé dans ma tête à l’instant même ou j’ai commencé à appliquer cette méthode. Elle est en effet bien plus efficace que les vieux cours de solfèges conçus aux siècles derniers et réservés à l’élite. Avec cette méthode, terminé le marche ou crève des salles de formations musicales dans lesquelles, la plus part du temps, les élèves jouant d’un instrument transpositeur sont non seulement perdus car la méthode traditionnelle ne leur convient pas, mais aussi découragés, car ils entendent sur leur instrument mais sont dans l’incapacité à retranscrire une dictée au piano.

 

Mes sites et logiciels préférés pour l’ear training.

 

Il y a maintenant sur la toile de nombreux sites qui proposent des cours et exercices d’ear training. Voici mes trois sites, logiciels et applications préférés, ceux dont je pense qu’ils apportent une vraie plus-value!

Le premier est Méludia. Une référence incontestée maintenant. J’ai personnellement découvert ce site il y a quelques années alors que les développeurs venaient de gagner le concours Lépine. En effet, j’ai trouvé leur manière de faire complètement révolutionnaire, à l’opposé de ce que j’avais l’habitude de faire et d’enseigner et avec un résultat garanti! Les exercices sont ludiques, hyper bien conçus et extrêmement efficaces. Le site est maintenant devenu payant et nécessite un abonnement pour accéder à l’intégralité du contenu. Très franchement, le jeu en vaut la chandelle!

Le deuxième est en réalité un logiciel, disponible également sous forme d’applications Android et iOS: Ear Master. Ce logiciel est plus standard que Méludia et propose une approche plus traditionnelle de l’ear training. Cette approche a fait ses preuves et se montre redoutable pour développer l’oreille musicale.

 

Le troisième est également une application pour tablette et smartphone : Complete Ear Trainer. L’interface est bien conçue, plaisante et simple d’utilisation. Les exercices proposés sont bien pensés et très efficaces eux aussi.

 

N’hésitez pas à consulter les derniers articles sur comment apprendre les triades au saxophones ou comment relever un solo.

Si vous avez des questions, posez les via les commentaires de l’article ou le formulaire de contact.

 

 

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •   
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Les intervalles

  • Jean-Lou

    J’approuve à 100%. Perso, je n’ai compris cela que tard… Donc je m’y mets depuis quelques années en fonction du temps que je peux y consacrer. Et J’ai découvert Meludia après les autres applications. C’est vrai que ça vaut le coup (je pense car je ne suis pas encore à un très bon niveau mais je ne désespère pas :-)).

    • Benjamin Dubray Post author

      Je te comprends tout à fait Jean-Lou! J’ai moi même découvert l’ear training seulement à mon entré au Conservatoire Supérieur! Quand on y pense, c’est quand même complétement dingue. Personne ne m’en avait parlé avant alors que je n’entendais pas grand chose. Ça a été une révélation pour moi! Ne désespère pas, il n’est jamais trop tard pour parfaire ces connaissances!! Bon courage!

Laisser un commentaire