La sourdine de saxophone : jouer chez soi en tranquillité

La sourdine de saxophone : jouer chez soi en tranquillité

Comment jouer chez soi et

ménager nos voisins : la solution des sourdines

Nous allons parler de la sourdine de saxophone ou saxophone mute en anglais, des sourdines bricolées aux sourdines du marché.

En ces temps de confinement, il y a fort à parier que vos voisins soient chez eux et qu’ils vous entendent jouer.

La plupart du temps, nous nous bridons nous-mêmes, nous avons peur de jouer de peur de déranger, particulièrement au début de notre pratique.

Pour bien pratiquer, il faut jouer comme si personne ne vous entendait.

Que vous soyez timides (vos voisins le sont souvent aussi) ou pas, vous vous demandez comment garder de bonnes relations avec le voisinage en continuant de pratiquer votre passion ?

Sachez que vous allez réduire de moitié votre volume sonore à moindre coût !

Nous allons parcourir les principales solutions de sourdine de saxophone, à différents prix, de la méthode de mère grand à la grosse artillerie en vente sur le net, en listant les plus et les moins.

Je vous invite d’abord à dialoguer avec vos voisins et leur faire constater les améliorations, résultats des efforts que vous allez faire pour leurs chères oreilles.

D’ailleurs, une première initiative serait de leur demander à quel moment de la journée cela les dérangerait le moins.

Astuces valables pour toutes les solutions de sourdine

  1. Jouez devant votre penderie, si celle-ci ne jouxte pas (mot compte triple au scrabble) le salon de vos voisins. Jouez presque carrément dans les vêtements, cela résonnera un peu moins.
  2. Le bec : un bec métal a tendance à jouer fort (ne pas en faire une généralité ce n’est pas toujours vrai). Plus globalement si vous soufflez des becs moins ouverts, vous jouerez un peu moins fort. Au fait : Bec de Saxophone : Comment le choisir
  3. Choix d’une anche : ne changez pas de force d’anche (pas plus forte), gardez votre anche, voir même une anche plus faible que d’habitude. Les anches de saxophone : je vous dis tout !
  4. Contrôle du son – jouez piano – l’exercice challenge : saurez-vous jouer moins fort que les cliquetis des clés de votre saxophone ?

Diminuer votre volume sonore : les principales solutions de sourdine de saxophone 

Les différentes méthodes vont être listées avec cet ordre de tri : des voisins cools aux voisins intransigeants.

Commençons par un constat : l’air et le son sortent par tous les trous du saxophone. Alors on bouche tout ?

Que neni, il y a principalement 2 endroits sur lesquels nous pouvons intervenir : le bas du bocal et le pavillon. 

Solution 0 : jouer à vos voisins leur morceau préféré !

Non je plaisante, il y a des chances pour que cela soit du M Pokora (bon désolé si vous êtes fans, mais vous allez vous en lasser de toute façon).

Du coup, achetez-leur plutôt des bouchons d’oreille.

Solution 1 : du chiffon et du tissu pour une sourdine de saxophone façon monsieur bricolage !

Merci à ” sax.a.pil” du forum saxovince pour cette idée trouvée et testée en 2006.

Voilà le moyen le moins cher, un bon chiffon et un bout de tissus dans le saxophone et un minimum de bricolage.

Sourdine 1

Où : En bas du bocal, au niveau de l’emboîtement avec le corps.

Quoi : du tissu (environ 5×5 cm) et fil de fer (7 cm), de la colle.

Comment : enrouler le tissu autour du fil de fer et coller le tissu au fil. Faite dépasser 2 cm de fil de fer pour créer comme une mini poignée. Puis donner à la tige enroulée de tissu la forme du bord du bocal. Cette sourdine doit tenir grâce à la force de la tige sur les parois du bocal.

Sourdine 2

Où : dans le pavillon

Quoi : morceaux de chiffons.

Comment : fabriquer une petite balle en chiffon d’un diamètre légèrement supérieur à celui du pavillon.

Vous allez réduire environ 40% votre volume sonore.

+ : coût presque 0 euros

– : vous aurez des difficultés à jouer certaines notes dans les graves.

sourdine saxophone

Remarque : le doudou ( pensez à lui mettre des bouchons d’oreille ) de votre enfant dans le pavillon ça marche aussi. Heu pensez à le laver avant de le redonner.

Solution 2 : la sourdine de saxophone “sax mute” c’est à tester !

Voilà un système qui agit de la même manière que le point précédent, sauf que c’est tout prêt dans la boite et qu’il s’agit de mousse.

C’est un ensemble de 2 sourdines pour le bec et le pavillon.

Vous allez réduire environ 40% votre volume sonore.

+ : pas de bricolage, et vous le gardez longtemps, vous le trimbalez partout. C’est un système éprouvé par de nombreux saxophonistes qui n’ont pas eu d’autres choix. Comme la sourdine modifie la quantité d’air qui passe dans l’instrument, vous allez travailler un peu plus votre colonne d’air.

– : ça peut donner de mauvaises habitudes sur votre embouchure. Les aigus c’est pas génial pour les sensations. Cela ne permet pas vraiment de travailler votre son. Comment ne plus se perdre dans un solo

Coût : environ 40 euros

sourdine saxophone

saxmute

Solution 2 bis : la sourdine de saxophone “saxgourmet” de Steve Goodson c’est trop bon !

Cette sourdine ressemble à une mute de trompette, elle se place sur le pavillon.

Si vous faites des recherches, vous verrez que le concepteur n’est autre que le Doc de Retour vers le futur.

Coût : environ 50 euros pour réduire de 50 % le volume sonore.

+ : on garde assez bien la justesse, c’est en aluminium. Cela coupe principalement les basses, c’est donc un atout.

:  le si bémol grave n’est pas jouable et il faut le commander sur internet, il vient des USA.

sourdine saxophone

saxgourmet

Solution 3 : vous aimez StarWars, vous êtes super motivés pour souffler votre sax et vos voisins sont intransigeants : la sourdine de saxophone “Best Brass e- Sax Mute” !

Avec ce système digne de la guerre des étoiles et pourtant chinois, vous allez réduire de plus de 70% votre volume sonore.

Votre saxophone sera entièrement encapsulé dans une coque en plastique et vos mains viendront se placer sur le saxophone à travers des encoches. Seul le bec sort de la coquille.

Je vous le dis tout de suite, il y a un temps d’adaptation et je vous conseillerais d’acheter le support qui va avec pour poser l’engin.

Vous pouvez même brancher un casque pour vous écouter (franchement ne vous faites pas d’illusion c’est pas génial), avec un métronome incorporé, il y a même une entrée mini jack pour brancher votre lecteur mp3 ou smart phone.

Je dirais, si vraiment vous n’avez pas le choix, vous achèterez là le prix de votre tranquillité et celle des voisins.

+ : réduit très fortement le volume sonore (60 – 70%) et les fréquences extrêmes. Possibilité de vous écouter au casque, métronome et entrée auxiliaire en sus.

: volumineux, pas très confortable (on ne peut pas jouer vite), plastique (même si la coque est dure, je vous conseille d’en prendre soin, le système de fermeture n’est pas d’excellente qualité). Demande un support ou une chaise pour le poser. Notes graves et aigus un peu difficiles à atteindre au début. On a très vite chaud aux mains (l’air chaud que vous soufflez dans l’habitacle va provoquer un phénomène de condensation), on ne voit pas nos doigts.

Le prix est un des points négatifs : environ 450 euros pour l’appareil.

Solution 4 : voisins ultra intransigeants / méthode quand vous ne pouvez pas du tout jouer

Travailler les gammes et les exercices de chromatisme sans souffler et avec un métronome.

Sans souffler mais en position “normale”, travaillez les standards Jazz en jouant chaque accord en arpèges, c’est un excellent moyen d’apprendre les grilles et de préparer vos solos.

Nous n’aborderons les solutions optimales comme les cabines, cela pourrait être le sujet d’un article à lui tout seul. En tout cas, un système qui fonctionne est l’aménagement d’un grand placard avec des isolants phoniques et double vitrage.

Évidemment, étouffer le son de votre saxophone n’est pas idéal. Cela ne remplacera pas des bonnes séances hors de chez vous dans une salle appropriée pour faire hurler l’instrument et tester des suraigus puissants (Tous les doigtés du saxophone) et autres solos endiablés ! Au fait, Comment ne plus se perdre dans un solo

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

2 réponses

  1. BESSE dit :

    Saxmut (j’ai déjà) + saxgourmet en plus, qu’est ce que ça donnerait?

    • Peliashberg dit :

      Bonjour Richard. Je n’ai pas essayé mais j’imagine qu’il va falloir souffler plus fort. Le saxgourmet joue sur les fréquences extrêmes essentiellement. Il peut donc encore réduire le volume sonore. Par contre, je ne sais pas si il y a la place de rentrer les 2 dans le pavillon. Vous jouez de quel saxophone?

Laisser un commentaire

​Recevez gratuitement ​le​ livret : "Ma méthode simple et efficace pour apprendre n'importe quel morceau "

%d blogueurs aiment cette page :